ContactS'inscrirePlan du siteS'identifier
theatre_ephemere theatre_ephemere

L'auteur du mois

  • Mars 2009
    • John Millington SYNGE 
      Auteur : Gérard Mével
      Courriel auteur : mevelgerard@orange.fr

      John Millington SYNGE (1871-1909)

      Une des richesses de la littérature irlandaise est, sans aucun doute, la diversité et le style de ses auteurs. Le théâtre irlandais est à l'image de ce raisonnement. Peut-on rapprocher Joyce de Beckett, Beckett de Yeats ou encore Barry de Beckett et de Synge

      Yeats et Synge se rencontrent en France. Yeats suggère à Synge de séjouner sur les îles d'Aran à l'ouest de l'Irlande. Ce n'est pas vraiment pour rechercher un isolement propice à l'inspiration que Synge se rend cinq étés sur les îles, mais pour observer le mode de vie des insulaires, marins pêcheurs et paysans descendants des premiers Celtes d'Irlande. On y parle le gaélique; Synge apprend la langue. Il lui  emprunte  son vocabulaire et ses expressions pour écrire les dialogues de ses pièces. Mais l'anglais et le gaélique que transcrit l'auteur est très mal accueilli à Dublin lors des représentations. En 1907, alors que l'Irlande est encore sous l'influence de la couronne britannique, des émeutes éclatent à Dublin après la représentation de la pièce "Le Baladin du monde Occidental". 

      Durant le reste de l'année Synge séjourne souvent à Paris et en Bretagne. En Bretagne il retrouve le monde des marins et des paysans mais aussi l'âme Celte. Il voyage beaucoup à travers l'Europe de la belle époque.

      Yeats introduit Synge dans les théâtres de Dublin d'abord à l'Irish National Theatre Society, puis à The Abbey Theatre.  

      Synge décède en 1909, il a 38 ans. Ces une vie courte pour un écrivain, mais l'oeuvre qu'il laisse est dense. Il ne termine pas la pièce "Dierdre de douleurs".

      Le théâtre de Synge est une oeuvre de six pièces:

      - Cavaliers de la mer;

      - L'Ombre de la vallée;

      - La Fontaine aux saints;

      - Les Noces du rétameur;

      - Le Baladin du monde occidental;

      - Deirdre de douleurs.

      On trouve aujourd'hui le théâtre complet de Synge, traduit de l'anglo-irlandais par Françoise Morvan, aux éditions Les Solitaires Iintempestifs .

      Samuel Beckett naît en 1906. Il rencontre James Joyce (1882 -1941) en France . Le professeur Beckett est  infuencé par l'écriture de Joyce;  cette admiration et sa collaboration avec Joyce l'entraine dans une carrière d'auteur. Il écrit en anglais puis en français, langue qu'il maîtrise parfaitement. Beckett choisit le vocabulaire de notre langue, semble-t-il mieux adapté, pour décrire le dépouillement intérieur de son héros Molloy. Dans ses pièces de théâtre, les personnages expriment l'absurdité de la condition humaine; ils vivent parce que le temps qui s"écoule ne sert pas à autre chose qu'à vivre (En attendant Godot).

      Beckett réside en France ou il écrira la Majeure partie de son oeuvre.